Blog Image

Le blog du Salon des Vignerons à Olne

L'actualité du Salon des vins bio et naturels

Sans militantisme et encore moins sectarisme, nous souhaitons mettre en avant le travail de vignerons qui ont choisi, malgré le poids des réalités économiques, de produire des vins sans artifices, avec une réussite certaine, dans le respect de leur travail, de leur terre et des consommateurs. Nous ne pensons certainement pas détenir quelque vérité que ce soit mais c'est en tout cas celle à laquelle nous aimons croire. Ce sont aussi les vins que nous aimons déguster et partager.

Notre périple à Vin Nature en Or

Visites Posted on 13 Mar, 2011 13:47

Nous ne pouvions pas manquer cet évènement pour la 3e fois. Le challenge était évidemment de se libérer un peu de temps à seulement 3 semaines de notre propre salon!

Arrivés sur les terres des frères Carpentier, après avoir cherché un peu dans Seclin, nous tombons sur quelques camionnettes blanches: nous n’étions donc pas très loin !

A notre arrivée, nous reconnaissons les flyers de notre salon disposés au stand d’entrée. Bon point ! Point de concurrence entre les organisateurs de salon de qualité, avec qui nous essayons de collaborer. Nous collaborons aussi avec biovitis par exemple.

Nous tombons à l’entrée sur Laurent Cazottes qui organise aux mêmes dates que notre salon, un « petit salon des vins naturels » à Albi.

Ensuite, parmi la foule nous reconnaissons de suite Jean-Marc Gatteron qui était en pleine discussion avec François Morel, l’auteur du livre « le vin au naturel » en vente ici. Jean-Marc, fidèle depuis notre première édition, présentera à Olne la revue vinicole le Rouge & le Blanc, notre bible.

Une intéressante discussion terminée sur les AOC belges et les vignes liégeoises (durant laquelle François Morel nous a collé… pas terrible pour des liégeois d’origine!), nous en revenons-en à l’objet de notre visite: saluer « nos » vignerons mais aussi redéguster quelques « classiques » et faire aussi des découvertes!

Ne voyant pas notre pilier René (Mosse), nous demandons à Jean-Marc s’il y a une salle secrète quelque part et la réponse est : « oui, tu vois dans le coin là? tu as un accès… » on suit le guide et arrivons dans une seconde salle où quelques vignerons modèles nous attendent: René Mosse, Gilbert Clusel, Isabelle Villemade, Francis Boulard… notamment.

Nous passons rapidement au stand d’Isabelle Villemade qui présentait une superbe volée de vins au sommet de leur art: tous se goutaient très bien: le sauvignon 2010, le cheverny 2009, les acacias… superbe de naturel.

Nous faisons ensuite la bise à René (qui avait amené nos flyers et quelques invitations!) et dégustons rapidement son « juste avant l’été » qui titre à 10% d’alcool (parfait pour se rincer!) et son savennières Arena 2009, superbe, très droit!

Visite ensuite de Gilbert Clusel où nous dégustons d’abord le vin du fils, son coteau du lyonnais, 100% Gamay, très bon, on prend!

On repasse dans l’autre salle où nous redégustons les vins de Mouthes le Bihan, un coup de coeur unanime pour la cuvée 2008 Pérette et les Noisetiers à dominante de sémillon ! La dégustation du 2004 (en magnum sur la photo) nous permet de voir l’évolution favorable que prend ce grand blanc du sud-ouest. On espère les voir en 2012 à Olne! à suivre…

Nous redégustons avec un énorme plaisir les champagne de Bertrand Gautherot! Un Blanc d’argile au sommet (le sentiment de naturel est impressionant) que nous préférons pour cette fois-ci à la cuvée Fidèle dont l’acidité nous semble plus marquée.

Nous passons ensuite rendre visite à notre nouveau venu: Jean-Christophe Comor dont le stand est envahi (surtout par les dames!). Peu importe… nous traçons notre chemin jusqu’aux vins où une souriante demoiselle nous demande si nous voulons déguster! Volontiers! Une très belle gamme, en particulier sur les blancs et les rosés. Certaines cuvées de rouge sont quasi épuisées et ne seront pas présentées à Olne… peu importe, il y a de quoi faire avec le reste!!

Nous quittons JC Comor pour déguster les 2009 de Matthieu Dumarcher qui avait déménagé pour cause de… soleil et de très grande chaleur sous la grande vitre. Il avait peur que ses vins finisse en pétillant naturel smiley Les cuvées Vieilles Vignes et réserve (l’ancien Grand H) toujours au sommet, dans un style plus fluide que les très concentrés 2007 étaient présentées. Matthieu partageait le stand de Gilles Azam du domaine des Hautes Terres à Limoux, qui préférait la compagnie de ses amis vignerons à la dégustation de ses vins ! Nous avons littéralement adoré le limoux blanc 2009 à 50% de Chenin et 50% de Chardonnay! Un vin complet qui termine sur une belle acidité. Son rouge est magnifique également, avec une proportion de Malbec. Superbe découverte, aussi pour le personnage! On le verra à Olne prochainement!

Nous passons au stand voisin, celui de Catherine Maisonneuve qui nous interpelle ‘j’aimerais venir à Olne, c’est quand? Il reste de la place? ». Malheureusement, le date ne se mettait pas et puis on est un peu hyper complet. Point de vue vins, toujours des vins magnifiques, un 2007 moins concentré que d’habitude? Mais que voyons-nous à droite du stand, un vin de table français 2009, nommé Carmenet! Une étiquette attirante, une bouteille cirée de rouge… « c’est un 100% Cabernet Franc! » nous dit Catherine. On goute. Une BOMBE! superbe de concentration, de maturité… une longueur interminable. A encaver.

Enfin, nous terminons avec les vins de Frédéric Palacios… toujours au sommet! Un rosé 2010 et un M comme… 2009 atypiques… Son épouse nous avait averti: « c’est un peu salin… on ne sait pas trop pourquoi »! Atypiques mais excellents. Merci l’artiste!

La dégustation s’achève. Rendez-vous à Olne dans 3 semaines…



L’édition 2011 approche à grand pas!

Le Salon Posted on 11 Mar, 2011 11:57

C’est un fait! Le temps passe trop vite… Cela fait bien longtemps que nous n’avions plus rien publié sur ce blog. Mais là tout à coup on sent la pression monter doucement! Plus que 3 petites semaines…

Quelques indicateurs de montée du stress: pour l’un, c’est un rêve d’une édition sans visiteurs (l’horreur!), pour l’autre c’est la consultation journalière des statistiques de fréquentation du site ! Statistiques rassurantes puisque la fréquentation ne cesse d’augmenter (record battu des 250 visites journalières il y a quelques jours).

On est pourtant loin du stress presqu’insoutenable des premières éditions… Le tout est maintenant rodé: des vignerons, des clients, des fournisseurs et des partenaires fidèles! Bien sûr nous sommes toujours la recherche d’idées innovantes pour pouvoir attirer une clientèle additionnelle, intéressée, curieuse, passionnée.

Force est de constater qu’organiser un évènement avec un concept si particulier ne joue pas en notre faveur en terme de fréquentation. C’est maintenant clair pour nous: arriver à une fréquentation proche de celles des salons plus « grand public » est une utopie! Finalement c’est un mal pour un bien. Nous misons sur la convivialité (« Olne Sweet Olne » pour ceux qui n’avaient pas fait le lien :-)), la différence et la qualité ! Ce qui, en période de standardisation et de boulversement climatique, social et culturel (oserais-je dire politique?), n’est pas si mal… vous allez me dire, il faut bien s’en contenter! Le goût est unique et appartient à chacun ! Cela fait partie de son patrimoine culturel. Par contre, il nous semble toujours important de vouloir s’intéresser aux méthodes employées par le vigneron pour arriver au résultat qu’on est amené à déguster et surtout de choisir en connaissance de cause… ce qui ne peut se faire, faut de communication suffisante sur l’étiquette, que par un dialogue avec le vigneron ! A noter qu’on peut aussi dire la même chose des aliments et en particulier des fromages, des fruits, des légumes, du pain… Il n’y a pas que le vin dans la vie!

Ceci étant dit, avant de nous concentrer sur la dernière ligne droite, ce samedi petit détour sur Seclin, ce superbe salon « vin nature en nord » qui a été créé l’an passé par les frères Carpentier et qui réunit pléthore de vignerons en biodynamie et en vinification naturelle. On se réjouit d’y être! Un compte-rendu avec photos sera publié sur ce blog.

On ira bien-sûr rendre visite aux vignerons qui se rendent également à Olne (René Mosse, Jean-Christophe Comor, Thomas Pico) ou qui en ont fait partie et reviendront peut-être très vite aussi nous l’espérons (Julien Frémont, Matthieu Dumarcher, Clusel-Roch, Villemade, Hauvette, Cosse-Maisonneuve, Lapierre…) mais aussi à quelques uns de nos vignerons favoris (Arena, Meyer, Boulard, Vouette et Sorbée, Frédéric Palacios, Sénat, Souch, Laurent Cazottes, Saint-Nicolas…) et prendre note de bons détails d’organisation! Luc, tu es le bienvenu à Olne pour ton petit espionnage industriel… pour autant que tu puisses noter de bons points 🙂

Cette année, nous l’espérons, sera une bonne année pour Olne. La date ayant été avancée, nous ne serons plus en période de congés scolaires (Pâques). On ne craint pas trop non plus les premiers jours de beaux temps et les BBQ improvisés!

Nous avons aussi misé sur une publicité encore plus importante. Ce sont 8.000 invitations qui ont été distribuées (contre 500 en 2010!), près de 130 spots radios seront diffusés dans la province de Liège et des parutions additionnelles dans les journaux locaux seront effectuées (en plus de Passe-Partout, La Libre, La dernière Heure et probablement la Meuse et le Jour).

Que ceux qui se sentent une âme de bénévole, ou ont simplement envie d’avoir l’entrée gratuite et de recevoir quelques bouteilles en récompense, nous le fassent savoir. Toute aide est la bienvenue pour tenir les entrées, le bar, faire le tour des stands pour soigner aux petits oignons nos vignerons favoris. Vous pouvez aussi proposer de loger un vigneron.

On espère donc bien que tout le monde sera satisfait: visiteurs, vignerons et organisation. On se donne rendez-vous à Olne samedi à 10h. Pour les distraits pas de vendredi cette année! Nous avons réduit volontairement la durée car cela faisait beaucoup de temps en dehors des vignes pour nos vignerons qui y passent un temps considérable surtout en période de reprise. On se demande d’ailleurs ce que cela va avoir comme impact sur la fréquentation. Est-ce que les gens qui avaient l’habitude de venir le vendredi viendront le samedi ou le dimanche? Va-t-on avoir des files monstrueuses à l’entrées (non là, je plaisante…)? Et vous d’ailleurs? Vous venez quand ? Samedi ou dimanche ?



Dégustation printanière dans le jardin ou dégustation des tastelynx n°2

Dégustations Posted on 30 Mai, 2010 11:20

Nous avions l’idée depuis un certain temps d’organiser des dégustations printanières, toujours dans le même esprit, celui qui anime l’initiative du salon des vignerons à Olne et donc ce blog: faire découvrir de vrais vins de vignerons à un maximum de personnes.

Initiative largement entamée lors du salon ces 16, 17 et 18 avril avec un nombre de visiteurs toujours important, malgré le premier WE de beau temps…

Ici, il s’agissait plutôt d’une dégustation « home sweet Home » à laquelle était conviée une vingtaine d’amateurs de bons vins, dont la plupart n’avait pas pu se rendre au salon!

On avait donc sélectionné une douzaine de bouteilles qui font « glouglou » vu le temps annoncé de 25°c et plein soleil…

Quelques pet nats rosés ou blancs, des rosés (secs ou demi-secs), des blancs, quelques rouges frais… Olnois mais aussi quelques belles bouteilles de vignerons travaillant dans le même esprit (Bianco Gentile d’Antoine Arena, Zéro Pointé de la Tour Grise, l’Hurluberlu de Sébastien David, Le puits d’Olivier Lemasson…).

Elles attendaient nos invités bien au frais!

L’occasion de faire découvrir l’accord irrésistible entre le Florine 07 de JF Ganevat et le comté bio de 30 mois…

Ont particulièrement été appréciées:

le Rosa, Rosé, Rosam de Damien Delecheneau

l’Achillée de René Mosse

le Rosé de Nicolas Renaud (Clos des Grillons)…

le Psyché blanc de Lucien Salani, comme en témoigne nos dégustateurs qui découvrait pour la première fois les vins naturels 🙂

Le « brin de Folie » de Frédéric Palacios

et le « French Wine is not Dead » d’Antony Tortul…

… à qui on pourrait dire qu’à l’issue de cette dégustation, Antony avait vu juste! Beaucoup de belles choses, des découvertes pour ceux qui ne connaissaient pas ou peu ce type de vins. On reverra on espère ces dégustateurs à Olne …

Certains en tout cas avaient le sourire à l’issue de la dégustation…

oui ça va, tu peux reprendre la fin de la bouteille pour ton BBQ ce soir ! 🙂



Olne 2010: la publicité se met en place!

Le Salon Posted on 21 Fév, 2010 11:10

La date approche à grands pas… plus que 2 mois pour s’organiser et tout finaliser!

Voici déjà que l’affiche et les flyers sont finalisés et seront disponibles vendredi.

N’hésitez pas à nous en demander pour nous aider à augmenter la portée médiatique de cet évènement!

Nous n’en manquerons pas:

1000 affiches au format A1

1000 affiches au format A2

15.000 flyers

500 invitations !

N’hésitez pas non plus à vous proposer pour nous filer un petit coup de main au salon… vous passerez un moment agréable dans une ambiance détendue et vous pourrez déguster gratuitement smiley



Lady Chasselas, le vin des garrigues

Dégustations Posted on 03 Jan, 2010 12:26

Non ce n’est pas Lady Gaga! La blonde très courte vêtue qui boit du Campari! Mais Mylène Bru, qui partage ses installations avec Paul Reder du domaine des Hautes Terres de Comberousse. Installée en 2008, ce sont ses tout premiers millésimes et ils sont prometteurs.

Nous avons dégusté ce blanc issu du seul cépage chasselas, rarement cultivé en Méditerranée. Les vignes sont situées sur des terres blanches calcaires caillouteuses.

Sa structure est très légère. D’après la vigneronne, c’est dû à la fois au cépage Chasselas mais aussi au millésime 2008 qui n’a pas été simple (grêle 6 jours avant les vendanges, tries…).

Elle le récolte à 11/12% vol juste quand il prend ses reflets dorés et qu’il lui reste encore un peu d’acidité d’où une sensation de vin digeste, de vin coulant mais aussi pour ceux qui aiment l’acidité, ils pourraient le trouve un peu mou. Le nez assez particulier développe des arômes de pain, de cire, de fruits à l’eau de vie (prune). Après aération (le lendemain), il s’est ouvert et fut alors plus floral. En bouche, il nous a semblé évanescent. Un vin qui nous semble idéal en été sous une tonnelle. vendu 9,5 euros.

La vigneronne produit aussi des rouges en Coteaux du Languedoc et un rosé vineux. Tout cela sera à déguster à Olne ces 16, 17 et 18 avril 2010.

Sur ce, nous vous souhaitons le meilleur pour l’an neuf!



Le bojo nouvo cette année c’est celui des Côtes de la Molière

Dégustations Posted on 19 Nov, 2009 18:24

Ca y est ! C’est fait: nous n’avons pas failli à la tradition… et avons dégusté le 3e jeudi du mois de novembre le célèbre beaujolais nouveau… Celui-ci est nature (tiens, tiens…): non chaptalisé (il ne titre « que » 12,5% d’alcool), vinifié, élevé et mis en bouteille sans soufre et sans additif. Mais il est surtout bon et simple: il goûte le raisin! quoi de plus normal finalement…

Une étiquette sobre, efficace… vient compléter le tout.

On a aimé ce « brut de cuve » évidemment… Bienvenue Isabelle et Bruno Perraud!

A l’année prochaine… smiley



Un Blanc bien Gourmant!

Dégustations Posted on 13 Nov, 2009 18:40

Un champagne issu du seul cépage Pinot Blanc, c’est bien rare… occasion idéale pour fêter la venue d’un petit nouveau dans la famiglia…

Des bulles très fines et un cordon continu. Au nez c’est original! Des fruits blancs mais surtout du pain grillé. En bouche, c’est équilibré, une acidité assez faible (on est sur 2003!), le vin n’est pas trop vif, on passe par des notes légèrement oxydatives, quelques amèrs et on termine sur des notes plus complexes difficilement descriptibles. Et oui quand on ne sait pas décrire, mieux vaut ne rien dire!

Un bien beau vin, épuisé. Gageons que Charles saura encore nous suprendre… Pour cela il faudra attendre le 16 avril 2010…



Cousin Oscar on se l’arrache!

Dégustations Posted on 08 Nov, 2009 19:44

La cuvée entrée de gamme de Jean-Marie Rimbert… une étiquette sympa, décalée.

Un vin de table… tiens tiens! Il titre 11°c d’alcool. Prime donc à la buvabilité! Un vin de comptoir… 100% cinsault et 80hl/ha.

Sans prétention et à boire à la régalade… vendu 4 euros, on ne comptera pas ses sous!



Suivant »